Le Géant d’ATTON, terrassé par la tempête CIARA, renait petit à petit !!…

Cela aurait pu être une belle et simple histoire…. En janvier dernier, je circulais sur la RD 40 entre Loisy et Atton (secteur de PONT A MOUSSON) lorsque j’ai remarqué un arbre très haut couvert de gui, j’ai d’abord pensé à un poirier, en réalité c’était un pommier qui faisait 10 mètres de haut avec un tronc de 60 cm de diamètre.

Lors de l’assemblée générale, j’ai lancé un appel aux croqueurs du secteur pour essayer de connaître le propriétaire et lui proposer de « déguiser » son pommier, mon appel a été entendu puisqu’un croqueur d’ ATTON , Thierry S. avait pu contacter le propriétaire qui avait donné son accord pour effectuer cette opération dans les semaines qui venaient. Hélas la tempête Ciara est passée entre temps (les 9 et 10 février) et a mis à terre ce vénérable pommier, tronc cassé à 1m80 de hauteur. La cause de sa chute : une branche de 20 cm de diamètre coupée il ya longtemps, non cicatrisée, s’est dégradée, créant un trou à l’intérieur du tronc.

J’ai bien sûr récupéré des greffons (pas très grands) afin d’assurer sa descendance. De plus je vais tenter de faire au mois d’avril des greffes en couronne sur le tronc, à 1m50 de hauteur, bien qu’il soit abimé. Il reste à souhaiter que ce brave pommier connaisse une 2ème vie!…..à suivre.

La suite s’est fait attendre….le Corona étant passé par là !!… Ce mardi 12 mai 2020, on s’est donné rdv au chevet de la souche restante pour réaliser enfin le surgreffage avec la variété d’origine. C’est ainsi que Michel a pu réaliser l’opération, assisté de Pierre, en présence de Thierry et du propriétaire des lieux….tout le monde bien masqué !! 6 surgreffes sur la partie supérieure au dessus de la greffe d’origine, et 2 surgreffes sur la partie en dessous de la greffe d’origine. On se retrouve dans un mois pour voir le résultat. En attendant une protection grillagée va être rapidement mise en place pour protéger ces 10 futures branches. Michel et Pierre

Ci-dessous les liens pour visionner le reportage paru dans l’ER du samedi 16 mai 2020.
https://c.estrepublicain.fr/edition-pont-a-mousson/2020/05/16/le-vieux-pommier-a-recu-huit-greffons-pour-renaitre-de-ses-cendres.

https://c.estrepublicain.fr/edition-pont-a-mousson/2020/05/16/huit-greffons-pour-faire-revivre-le-vieux-pommier

Suite de l’aventure….nous avons pu constater au 24 juillet 2020, soit à peu près 2 mois après l’opération de surgreffage, que 2 greffons avaient bien repris sur les 6 réalisés sur la partie supérieure du tronc.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s