Un verger partagé à FRAIMBOIS

De bons souvenirs perdurent sur ce verger d’origine familiale. Au printemps les vergers en fleurs embellissent la nature. Mais il était nécessaire de transformer ce verger en projet de verger durable et qui dure . D’où la prise de contact avec le Maire de la commune . Commune très engagée dans ses relations avec les arbres avec l’opération « un bébé un arbre ». De plus je n’avais aucune envie de vendre mes souvenirs.

Ce verger partagé a plein d’atouts :

  1. Il préserve une ceinture arbres fruitiers proche du village
  2. Il permet de conserver des variétés locales
  3. Le partage du travail : la plantation des arbres ensemble, la taille, la récolte ensemble. On pourrait presque dire qu’un verger est fait pour être géré en groupe.
  4. Le maintien d’un lien avec la nature permet d’échanger les connaissances de chacun, de manière informelle et en fonction des expériences individuelles. Pas seulement au sujet des arbres fruitiers et de leur entretien, mais aussi à propos de la nature, de la biodiversité, de la transformation des fruits.
  5. Un lieu de rencontre et d’animation: le verger partagé permet non seulement de découvrir des arbres fruitiers mais aussi d’ échanger entre gens du village dans un autre cadre
  6. Connaître l’origine de ce que l’on consomme, retrouver les fruits de son enfance
  7. Accéder à un verger pour les nouveaux habitants de la commune : nombreux sont ceux qui souhaitent posséder un verger mais l’accès au foncier est difficile.
  8. Ce projet s’inscrit sur le long terme: un verger c’est pour longtemps. Chaque arbre que l’on plante maintenant sera toujours là dans plusieurs décennies (hautes tiges). Une convention entre le propriétaire et la commune assure la durabilité du projet . Elle définit qui fait quoi . Ce qui est singulier dans ce projet , c’est un croqueur qui propose le terrain à la commune et non la mise à disposition d’un terrain par la commune. Ce verger comprendra au final une quarantaine d’arbres, Les 10 premiers ont été planté le 25 novembre 2022 et avaient pour origine la pépinière conservatoire des croqueurs de pommes . Un projet a suivre dans le temps…. Jean-Luc CLAIRE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s